Cosmétiques maison : les règles de base pour les fabriquer

La Rédaction ~ mercredi, 8 mars 2017
cosmétiques maison : les règles de base pour les fabriquer | shutterstock.com
shutterstock.com

Vous avez réuni tous les ingrédients et le matériel pour vous lancer dans la fabrication de cosmétiques maison ? Félicitations, vous avez déjà parcouru la moitié du chemin. Reste maintenant à bien vous renseigner sur les règles de base pour l'élaboration de vos recettes et sur les précautions à prendre avant et pendant l'utilisation des produits. Faisons le point ensemble.

Des règles simples pour les composer

Avant d’entamer votre atelier cosmétique, il est utile de comprendre quelques règles simples. Pour préparer des laits ou des huiles pour la peau, retenez par exemple qu’il vous faut au minimum trois éléments : un ingrédient actif type huile essentielle, huile végétale ou hydrolat, un émulsifiant pour permettre à des produits aqueux et des produits huileux de se mélanger, et un conservateur naturel comme l’huile de pépin de pamplemousse.

Si vous comptez fabriquer un shampooing, un savon ou un gel douche, les trois éléments à réunir sont une base lavante neutre qui aidera à faire disparaître les graisses et les impuretés, un ingrédient actif ainsi que des co-tensioactifs qui peuvent avoir un pouvoir lissant, nettoyant ou encore moussant. À cela peuvent bien sûr s’ajouter des parfums naturels sélectionnés selon vos goûts. Une fois ces notions en tête, vous n’avez plus qu’à choisir vos ingrédients en fonction de vos besoins.

Des produits adaptés à votre peau et votre sensibilité

Avant de réaliser une crème pour le visage, demandez vous quel est votre type de peau, et son besoin principal associé. Si vous avez la peau sèche, vous aurez tout intérêt à utiliser des ingrédients à haut pouvoir hydratant, tandis qu’il vous faudra privilégier les actifs purifiants ou cicatrisants si vous souffrez d’acné. Posez-vous donc les bonnes questions ! Autre point important : n’utilisez jamais de produits qui pourraient provoquer des réactions allergiques, et si vous offrez vos cosmétiques, indiquez toujours aux personnes le contenu exact des produits afin de leur éviter des mauvaises surprises.

De façon générale, tous ceux qui utilisent un cosmétique fait maison doivent d’abord effectuer un essai cutané sur l’intérieur de l’avant-bras avant de l’appliquer généreusement sur le visage par exemple. En l’absence de rougeurs ou d’irritations au bout de 24 heures, la voie est libre ! Derniers points : utilisez toujours de préférence des produits bio et respectez les doses indiquées, surtout lorsqu’il s’agit d’huiles essentielles.

Quelques règles d’hygiène à respecter

En matière de cosmétique, une hygiène parfaite est requise, afin d’éviter la prolifération de bactéries qui pourraient venir contaminer la peau ou les yeux. Il faut donc être particulièrement attentif, et cela commence dès la fabrication. Première règle : tous les récipients utilisés, qu’ils soient en métal ou en verre, doivent être nettoyés soigneusement et stérilisés. Sans cela, votre crème ou votre gel douche finira forcément par être vicié. Une fois cette étape réalisée, sachez qu’il faut impérativement laisser vos préparations refroidir avant de les y enfermer, car la condensation peut entraîner une contamination. Enfin, lavez-vous toujours les mains avant de prendre une noisette de votre crème afin de ne pas y déposer d’impuretés. De la même façon, dans la mesure du possible, ne prêtez pas vos cosmétiques, quitte à en fabriquer d’autres pour les personnes qui souhaiteraient tester.

La bonne façon de les conserver

Si les produits cosmétiques faits maison contiennent souvent des conservateurs naturels, leur durée de conservation est tout de même moindre que ceux du commerce. C’est surtout le cas de ceux contenant de l’eau, qui peuvent être très rapidement contaminés. De manière générale, comptez 3 semaines de conservation environ pour les crèmes, 1 semaine pour les laits, le tout dans un endroit sec et frais ou au réfrigérateur.

Pour ne pas vous emmêler les pinceaux, surtout si vous fabriquez beaucoup de produits, il est nécessaire d’indiquer sur une étiquette la date de fabrication et la durée de conservation conseillée sur la recette. Mais même si l’échéance n’est pas arrivée, il peut arriver que le produit change d’aspect ou d’odeur soudainement. Dans ce cas, n’attendez pas pour le jeter ! Enfin, sachez que les gommages ou les masques maison ne se conservent pas et qu’il convient donc de les utiliser dès qu’ils sont prêts.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour tenter l’expérience sereinement !

Devenez rédactrice
Laissez-nous vos coordonnées