« C’est qui le patron ? », la marque qui donne de la voix aux consommateurs

La Rédaction ~ mercredi, 7 février 2018
« C’est qui le patron ? », la marque qui donne de la voix aux consommateurs | lineaires.com
lineaires.com

Vous l’avez probablement déjà croisée lorsque vous faites vos courses. Présente dans près de 11 000 points de vente en France, la marque « C’est qui le patron ? » propose aux consommateurs des produits bons, sains et responsables. Ces derniers peuvent même participer à leur élaboration s’ils le désirent. De leur côté, les agriculteurs et fabricants sélectionnés sont rétribués à leur juste valeur. Explications.

« Il se passe quelque chose dans le monde. Quelque chose de positif. » peut-on lire sur la vidéo de présentation de « C’est qui le patron ? ». Et pour cause, la marque qui ne cesse de faire parler d’elle depuis plusieurs mois, allant jusqu’à séduire le président de la République en personne, part d’un postulat simple comme bonjour : et si les consommateurs avaient (enfin) leur mot à dire sur la composition des produits qui finissent dans leur assiette ?

« C’est qui le patron ? » : comment devenir consom’acteur ?

Ainsi, depuis le site internet de la marque, celles et ceux qui le souhaitent peuvent participer au cahier des charges de produits spécifiques. Un cahier des charges simplifié et élaboré sous forme de QCM. Il est par exemple possible, pour le cas d’un fromage, de choisir l’origine et le type (bio ou non) du lait utilisé, la méthode de fabrication ou encore la texture du produit fini.

Les « votes » clos, la marque envoie le cahier des charges à ses partenaires, agriculteurs comme fabricants, qui s’engagent à le respecter à la virgule près. Bien évidemment, plus les demandes sont exigeantes de la part des consom’acteurs, plus le prix de vente est élevé. Tout en restant raisonnable. À titre d’exemple, le lait « C’est qui le patron ? », écoulé depuis sa commercialisation l’année dernière à plus de 34 millions de litres, est affiché à 99 centimes dans les linéaires. Une somme qui permet de rétribuer les fabricants à hauteur de 390 euros les 1 000 litres, contre seulement 363 euros en moyenne.

Et pour les éternels méfiants, « C’est qui le patron ? » offre une traçabilité de A à Z de ses produits, directement sur son site internet.

Quel avenir pour la marque ?

Inutile de tourner autour du pot (de yaourt), il promet d’être radieux. Après le succès retentissant de son lait, celle qui se présente comme la marque des consommateurs possède désormais un catalogue éclectique et appétissant à souhait. Pizza 3 fromages, jus et compote de pommes, beurre bio ou encore steak haché trônent fièrement dans les rayons des distributeurs partenaires. Dans un futur très proche, salade et pâtes devraient à leur tour faire leur apparition.

Enfin, si cette démarche citoyenne vous intéresse, sachez qu’il est actuellement possible de mettre votre grain de sel dans l’élaboration, entre autres, du miel, des oeufs et d’un succulent fromage appelé fourme du Forez, prochainement commercialisés par la marque.

Retrouvez la liste des points de vente de « C’est qui le patron ? »

Devenez rédactrice
Laissez-nous vos coordonnées